Conférence sur Apulée à Tizi-Ouzou par Paul MATTEÏ

 

 

Association Culturelle TUSSNA.

 

 

Conférence :

        Université Mouloud MAMMERI (Tizi-Ouzou).

 

                 LUNDI 05 MAI 2008 A 14H.

 

Apulée, un écrivain de Numidie (vers 125-vers 180)

 

 

Par : PAUL MATTEI

Professeur de langue et littérature latines

À l’Université Lyon 2.

 

APULEE_Lucius-Apuleius_125env-180env 

 

APULÉE : L’Âne d’or

 

EXTRAIT : Pythias , édile* à Hypata

 

(3) Cela fait, et mon bagage étant rangé dans ma chambre, je sortis pour me rendre aux bains. Mais je passai d’abord au marché, afin de me pourvoir d’un souper. (4) Il était splendidement approvisionné en poisson. Je marchandai; et ce qu’on m’avait fait cent écus, je l’eus pour vingt deniers. (5) Je sortais de ce lieu, quand je fis rencontre d’un certain Pythias qui avait été mon condisciple à Athènes. Il mit quelque temps à me reconnaître; puis me sautant au cou, il m’embrassa tendrement. (6) Qu’il y a longtemps que nous ne nous sommes vus, mon cher Lucius! sur ma parole, pas depuis que nous quittâmes les bancs et la cité de Minerve. (7) Et quel motif t’amène ici? Demain tu le sauras, lui répondis-je. Mais que vois-je? Il faut que je te félicite. Un train, des faisceaux! tout l’appareil de la magistrature! (8) Je suis édile, dit Pythias; j’ai la haute main sur les approvisionnements. As-tu quelqu’un à traiter? on pourra t’être utile. Je le remerciai de ses avances, ayant assez pour mon souper du poisson dont j’avais déjà fait emplette. (9) Mais Pythias avisant mon panier, se mit à secouer les poissons pour les mieux examiner: Combien as-tu payé cette drogue? — Vingt deniers. C’est tout ce que j’ai pu faire que de les arracher à ce prix.

(I, 25, 1) À ces mots, il me prend brusquement par la main; et me ramenant dans le marché: Et à qui de ces gens-là as-tu acheté cette belle marchandise? (2) Je montrai du doigt un petit vieillard assis dans un coin. Mon homme alors les apostrophant du haut de son édilité: (3) Est-ce ainsi, vous autres, que vous rançonnez nos amis? Et des étrangers encore! Vendre à ce prix de pareil fretin! À force de surfaire, vous affamerez cette ville qui est la fleur de toute la Thessalie, et vous nous la rendrez déserte comme un rocher. (4) Mais prenez-y garde. Et toi, je vais t’apprendre comment les fripons sont menés sous mon administration. Répandant alors mon poisson sur le pavé, il ordonne à l’officier qui le suivait de marcher dessus, et d’écraser le tout sous ses pieds. (5) Après cet acte de vigueur, mon Pythias se tourne vers moi, et me dit: C’est un homme d’âge; il est assez puni par l’affront public que je lui ai fait.

(6) Tout ébahi de cette scène, et sans argent ni souper, grâce à l’officieuse intervention de mon habile homme d’ami, je me résigne à aller au bain. De là, plus lavé que restauré, je regagne le logis de Milon, et enfin ma chambre.

 

SOURCE : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/Apul/meta0.html

 

* Un édile est un magistrat de l’administration municipale

 

edile-assassine_Caius-Arsius-Marcianus_GENEVE_2emeS_ph-djf.vd.ch

 

Stèle d’un édile assassiné.

Publicités
Cet article a été publié dans INCERTITUDES .... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s