DE LA PAROLE AU GESTE

 

 

En ces premiers jours de l’Année 2008, nous avons envoyé nos vœux :

 

BONHEUR

SANTÉ

RÉUSSITE

ARGENT

ET

AMOUR.

 

 

Mais nous sommes-nous demandé ce que nos correspondants attendent de nous :

 

  • Une présence pour rompre leur solitude ?
  • Un service pour aménager leur lieu de vie ?
  • Un loisir pour vaincre la monotonie des jours ?

 

 

Les choses les plus anodines ne sont pas forcément sans importance.

 

Un exemple : la distribution de la presse en prison.

Récemment, notre journal local donnait le témoignage de détenus qui reçoivent gratuitement ce quotidien :

 

« Ouest-France m’a guéri. Je croyais que tout le monde m’en voulait, que je n’intéressais personne. Un jour, dans ma cellule, on m’a donné le journal. J’ai su alors que quelqu’un pensait à moi. Cela m’a réconcilié avec les autres. »

 

« Avec l’accès aux petites-annonces emplois du samedi, le journal peut devenir un acteur de réinsertion réussie. »

 

« Le journal, c’est une fenêtre ouverte sur la société, sur les évènements de la région.»

 

 

Alors, je dois me poser la question : « Y a-t-il un geste à faire pour Tel ou Telle ? » et passer à l’action.

Publicités
Cet article a été publié dans INCERTITUDES .... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour DE LA PAROLE AU GESTE

  1. Gr dit :

    Vous avez raison de vous poser cette question !
    C\’est comme dire "Bonjour, comment vas-tu ? " Et ne pas attendre la réponse, parce qu\’au fond, on craint que la réponse ne soit : "Non, çà ne va pas !"; et que nous soyons démuni pour y faire face !
     
    Mais la réciproque est si vraie !
    En effet, qu\’attendons-nous de nos "Amis" ?
     
    Bien amicalement, à vous,
    Grizzly
     
     

  2. a-blabla dit :

    bonjour, j\’ai toutes les peines du monde à récupérer mes identifiants, car mon msn ne marche pas!merci de tes voeux et tu sais que tu as les miens aussic\’est bien de passer des paroles aux actestu as fait qq chose en venant me saluer et me souhaiter de bonnes choses!j\’ai du courage, et mon mari aussije vais retourner en curej\’espère que ton séjour en Algérie fut bonc\’était il y a déjà quelques temps je penseà plus tard

  3. Joëlle dit :

    Difficile sujet. Le plus beau remerciement qu\’on m\’ai fait est venu d\’une voisine qui m\’a dit "vous avez changé ma vie !" C\’est elle qui pense cela : moi je n\’ai fait qu\’être à l\’écoute de sa parole abondante, de ses mouvements incessants. L\’ai-je bien écoutée, lui ai-je bien répondu. Le miracle est  né du choix qu\’elle a fait, de m\’écouter à son tour. Je ne la vois plus depuis un an. Un étage nous sépare, un brin de muguet dans sa boîte aux lettres, une carte de voeux dans la mienne : c\’est tout. Pas plus, ni davantage, pour l\’instant. Je n\’attends pas de réponse. Mais parfois j\’ai deux trois fleurs déposées sur mon paillasson. Je remercie en pensée. Fleurs toujours :  dire avec des fleurs. Ah, les fleurs. Mille fleurs à vous pour avoir eu cette pensée. Amicalement
     
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s